Image+Nation, la rétrospective de Vincent

Dans son article paru juste avant le début du festival, Jes vous parlait d’Image+Nation, de sa qualité et de sa pertinence. Moi, c’est des films que j’ai visionné dont j’ai envie de vous parler.

Winter Journey I Russie I 2013

Ce film a surtout piqué ma curiosité, car il se passe en Russie. Je pense qu’il n’est pas nécessaire de revenir sur la position de la Russie en ce qui concerne la question des droits des homosexuels. Dans Winter Journey, il y a winter. Et cet hiver rigoureux, long et froid est bien présent tout au long du film. C’est un peu comme un personnage omniprésent malgré lui. Les spectateurs suivent deux hommes au parcours très différent qui se rencontrent dans un autobus suite à une bagarre. En gros, deux parcours auto-destructeurs s’entrechoquent et une descente aux enfers s’entame. Le rapport entre ces humains est froid et dur. Je ne sais toujours pas si j’ai aimé ce film. Ceci dit, j’ai trouvé très intéressant de pouvoir voir à quoi la communauté gay russe ressemble.

 Lilting I Royaume-Unis I 2014

Il s’agit DU film que je tenais absolument à voir dans le cadre de ce festival. Deux être humains meurtris partagent le même deuil chacun à sa manière. La mère, cambodgienne habite maintenant à Londres. Son fils Kai vient de mourir récemment. Richard, son amoureux extrêmement affecté par la perte de l’amour de sa vie tente de s’occuper de sa belle-mère. Elle ne parle ni comprend l’anglais. Elle ne comprend pas pourquoi il veut tant s’occuper d’elle. Il ne parle aucune des langues qu’elle connaît. Le tout est présenté sur fond de couleurs pastels et de musique cambodgienne des années 60. Brillant, drôle, vrai, ce film tout en douceur respecte la culture des personnages principaux. On rit, on a envie de pleurer, on a envie de les rassurer, de les prendre dans nos bras pour finalement leur dire qu’ils passeront au travers et qu’ils ne sont pas seuls. Magnifique tant par sa douceur que par son humanité. À VOIR!

10 Year plan I États-Unis I 2014

Comédie sympathique du vendredi soir, ce film est léger et drôle. On tombe dans tous les clichés et c’est exactement ce qu’on souhaite. En gros, deux amis de longue date font un pacte. Le pacte consiste en un mariage 10 ans plus tard si Myles n’est toujours pas en couple. Myles, romantique beaucoup trop intense se fait constamment ”flusher” après 1 mois de relation. Brody, tombeur de ses hommes ne veut rien savoir de s’investir. Il préfère la chasse, l’alcool et les gogo dancers.

Inutile de dire que j’adore ce festival! La programmation et les sujets abordés sont hyper pertinents. Il en y en a pour tous les goûts et ce festival est un superbe lieu d’échange qui permet à la communauté de découvrir la réalité LGBT d’autres horizons. En plus, cette année l’ONF mets en ligne tout au long de la durée du festival, une partie de ses films d’archives qui touchent aux questions LGBT.

Le festival se poursuit encore aujourd’hui et demain. Et pour le plaisir, voici les deux autres films que je souhaite aller voir:

Et No easy talk to freedom de Nancy Nicol

Bon cinéma!

Festival Image+Nation

Facebook I Twitter: @image_nation

Tags from the story
Written By
More from Vincent Mazrou

Ma’tine, un brunch dans le village qui fera déplacer les gens!

Micro resto la famille, ça vous dit quelque chose? Les clients de...
Read More

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment moderation is enabled. Your comment may take some time to appear.