ORANGE ROUGE, ZE brasserie du quartier chinois

Orange Rouge
Orange Rouge

Ouvert il y a environ quatre mois, cet endroit est déjà bien rempli et surtout très animé. Rare espace dans cette partie de la ville où nous avons envie de nous prélasser pendant des heures, OR a réussi à conserver l’âme du quartier avec ses tables disposées comme dans n’importe quel autre restaurant du coin. À la différence que là, on a vraiment envie de prendre un cocktail (ou deux ou trois) et de découvrir tout ce que le menu a à offrir.

Dès l’arrivée vous êtes pris en charge par le maître d’hôtel qui se fait un plaisir de vous accompagner à votre table. Installés au bar, la serveuse vient rapidement nous saluer de façon très conviviale et chaleureuse. Petit détail en passant: si vous choisissez le bar, sachez qu’il y a des crochets et que les chaises ont des repose-pieds.

Côté bouffe, notre serveuse nous encourage fortement à partager les plats. La raison est simple et inusitée: OR n’a qu’un seul wok (= les plats sortent quand ils sont prêts). Nous sommes donc loin de la rigueur française et on adopte l’idée (pas qu’on ait le choix mais quand même). Offrant du snack aux plats costauds, il y a plusieurs options très intéressantes.

Porc BBQ
Porc BBQ

Le porc BBQ à l’émulsion d’huître (13$) était plutôt réussi. Croustillant à la surface, l’intérieur est tendre et la viande se détache facilement de l’os.

Aubergines grillées
Aubergines grillées

Les aubergines brûlées au beurre de bonito, kambu et chili (12$) sont le plus gros vendeur. On se pose encore la question, car même si ce plat semble à tomber par terre il est plutôt fade une fois arrivée en bouche. Prenez vraiment le temps de passer vos aubergines dans la sauce, car sinon elles ne goûteront franchement rien. À la défense de notre charmante serveuse, elle nous avait prévenu qu’il s’agissait d’un plat plutôt insipide.  Ensuite arrive l’okonomiaky au chou et aux crevettes (10$).

Okonomiaky
Okonomiaky

Cette ‘’crêpe’’ japonaise est faîte d’ingrédients frais et de qualité. Plutôt bien exécutée, il faut vraiment mettre de la sauce sur chaque bouchée. Ce plat n’est pas loin du wow. Pour l’atteindre, j’aurais pris tout ce qu’offre OR mais avec la sauce que sert Imadake Izakaya. Finalement, LE wow de la soirée a été le sauté de calmars avec courgettes (13$).

Calmars et courgettes
Calmars et courgettes

Servis sur un lit de nouilles croustillantes, les calmars sont tendres, goûteux et simplement parfaits. Quant à elles, les courgettes fondent dans la bouche. Franchement, ce plat surpasse de loin tout ce qu’y a été mangé cette soirée là. Le repas s’est terminé sur une note de verdure. La salade de chrysanthèmes (7$) était très simple. Première expérience, je recommande d’essayer. Les feuilles sont grasses et légèrement enduites de vinaigrette. Parfait donc pour aider à la digestion.

Chrysanthème
Chrysanthème

Lors d’une future visite, on tentera d’être au moins 4 personnes. Comme ça on pourra commander le canard rôti (canard de pékin complet à 64$) ou le poisson du jour (omble chevalier d’environ 1,5kg pour 85$).

À noter aussi qu’il y a un salon privé et ce, comme dans tout bon restaurant chinois.

On y retourne, oui si on est dans le coin.

Fortune cookie
Fortune cookie

 

ORANGE ROUGE

106 de la Gauchetière Ouest, Montréal I 514.861.1116

Sans réservations

Site web: http://orangerouge.ca

 

Pour des photos plus claires, n’hésitez pas à lire l’article de La bouche pleine: http://bouchepleine.com/2013/11/11/orange-rouge-restaurant-montreal/

Tags from the story
Written By
More from Vincent Mazrou

BARCOLA BRISTO Brunch Story

Dernier venu dans la scène des brunchs du Mile-End, le Barcola Bistro...
Read More

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment moderation is enabled. Your comment may take some time to appear.